Le Bathyscaphe, 10 000 mètres sous les mers

Le Bathyscaphe, 10 000 mètres sous les mers

  • Un film de: Pierre-André Thiébaud
  • Pitch:

    "Le bathyscaphe : 10 000 mètres sous les mers", nouvel épisode de la série "Navires de légendes", plonge au cœur d'une invention technique qui, dans le domaine maritime, s'apparente à la fusée pour la conquête spatiale.  

    L'odyssée du bathyscaphe 

    Tout au long de son documentaire, le réalisateur Pierre-André Thiébaud cite fort judicieusement des extraits du chef-d'œuvre visionnaire que Jules Verne publia en 1870, Vingt mille lieues sous les mers. 

    La juxtaposition de ce roman d'aventures et de la mise au point du bathyscaphe permet en effet de singuliers et poétiques parallèles. 

    Il a fallu un peu moins d'un siècle pour que la fiction devienne réalité. Et le capitaine Nemo prend ici l'apparence plus pacifique du grand physicien Auguste Piccard (1884-1962). 

    Cet universitaire brillant devint rapidement une autorité scientifique d'autant plus incontestée qu'il plaça l'expérimentation au cœur de sa démarche, définissant ainsi sa ligne de conduite : "Lorsque le milieu à explorer est trop vaste, je transporte mon laboratoire dans ce milieu pour l'étudier." 

    C'est ainsi qu'en 1922, professeur de physique appliquée à l'université de Bruxelles, il fut le premier à s'élever dans la stratosphère à bord d'un engin qui, préfigurant les futures capsules spatiales, atteignit plus de 16 000 mètres dans les airs. Un record qui ne serait battu que douze ans plus tard par son propre frère jumeau, Jean-Félix Piccard, cette fois à 17 500 mètres d'altitude. 

    Auguste Piccard aurait pu en rester là. Mais après avoir tourné son regard vers le ciel et les étoiles, il s'intéressa aux abysses avec la même volonté d'aller là où aucun être humain n'était jamais allé. Commence alors la fantastique odyssée du bathyscaphe. 

    Images d'époque à l'appui, le film retrace la genèse de ce qui allait devenir la concrétisation d'un rêve : explorer les fonds sous-marins. Le plus proche ancêtre du bathyscaphe fut le bathysphère, un engin conçu par deux Américains qui, relié à la surface par un câble, atteignit, en 1930 aux Bermudes, la profondeur de 923 mètres. 

    C'est dix-huit ans plus tard qu'Auguste Piccard put expérimenter, au large de Dakar, son premier bathyscaphe, qui descendit à 1 000 mètres de profondeur. 

    D'autres engins allaient suivre, issus de cette même lignée, que Piccard, au fil des ans, doterait d'innovations techniques de pointe. Grâce à lui, le sous-marin des profondeurs devenait totalement autonome. 

    Le 23 janvier 1960, le bathyscaphe Trieste, piloté par Don Walsh et Jacques Piccard, le propre fils de l'inventeur, atteignit 10 916 mètres dans la fosse Challenger, au large des îles Mariannes, établissant ainsi un record de plongée resté inégalé à ce jour. 

    Admiratif, le dessinateur Hergé s'emparera de l'apparence physique d'Auguste Piccard pour créer son célèbre professeur Tournesol...

  • Langue(s): français

Newsletter